Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
Henry Rider Haggard - Aycha

HENRY RIDER HAGGARD
Aycha

Titre Original : Ayesha or The Return of She
Date de parution originale : 1905
Fantastique - SF - Aventure n° : 47
Date de parution chez Néo : 1982
Traducteur : Marcel Benoit
Nombre de pages : 260
Couverture : Jean-Michel Nicollet
Rider Haggard fut d'abord connu chez nous pour son célèbre roman Les mines du Roi Salomon qui donna lieu à un non moins célèbre film, Mais son œuvre la plus remarquable est le Cycle de She qui tient en guatre volumes. Le premier est She qui a connu de nombreuses rééditions, le second est Aycha qui était introuvable depuis de nombreuses années, le troisième La fille de la Sagesse (même collection), le quatrième She et Allan gui n'a pas encore été traduit et que nous publierons prochainement. Quoique formant un ensemble construit, chacun des quatre volumes peut se lire séparément et nous conduit, chacun dans un pays et une civilisation du monde différent, en nous plongeant au cœur de passionnantes aventures. Le cycle raconte l'histoire d'une femme qui attendit deux mille ans l'homme qu'elle aimait et ne consentit à mourir qu'après l'avoir rencontré. Empruntant les accents de la tragédie et les péripéties périlleuses du roman d'aventures, il constitue un roman d'amour comme on n'en écrit plus guère depuis que les hommes blasés ont perdu le sens de la passion et le goût des contes de fées.

Né en 1856 et mort en 1925, Henry Rider Haggard, ami intime de Kipling, est l'un des principaux représentants de l'âge d'or du roman d'aventures en Angleterre. Solidement intégré à la société de son i époque, il fut fait deux fois chevalier. Economiste, il collabora au Colonial Office. Il était également technicien des questions agricoles et juriste. Pour nous, il est d'abord un grand romancier qui sait mêler, dans tous ses romans, fantastique, aventure, ésotérisme et érotisme en un savoureux cocktail qui ne peut, laisser aucun lecteur insensible, même le plus blasé. Jacques Bergier : « Le cycle de She a des qualités de suspense que trop de romans modernes n'ont plus. Un souffle épique extrêmement rare dans la littérature contemporaine parcourt tout le récit. » Henry Miller : « Aycha, le véritable nom de cette beauté sans âge. cette âme perdue qui refuse de mourir avant le retour sur terre de son bien-aimé, occupe — du moins dans mon esprit — une position comparable a celle du soleil dans la galaxie des amants immortels, tous gratifiés du don maudit de l'immortelle beauté... »

Sommaire

Aycha ou un érotisme fantastique de Jacques FINNÉ