Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
Robert Ervin Howard - L'homme noir

ROBERT ERVIN HOWARD
L'homme noir

Titre Original : The Dark Man
Date de parution originale : 1963
Fantastique - SF - Aventure n° : 40
Date de parution chez Néo : 1982
Traducteur : François Truchaud
Nombre de pages : 256
Couverture : Jean-Michel Nicollet
« J'étais un fils d'Asgard qui ne redoutait ni homme, ni démon, et je faisais davantage confiance à la force fracassante de ma hache de silex qu'aux charmes des prêtres ou aux incantations des sorciers ! »

La Zuwembie, une maison démoniaque survolée par les pigeons de l'enfer, l'ombre de Bran Mak Morn, Turlogh O'Brien et les dieux de Bal-Sagoth, la créature ailée du jardin de la peur, un joyau maudit, les « Unaussprechlichen Kulten » ou le « Livre Noir » de von Juntz, le loup-garou de la forêt de Villefère, les enfants de la nuit...

Ces huit histoires imprégnées de fantastique horrible, de magie noire, de vengeance, de violence et de sang, mêlent, en une symphonie du rouge et du noir, le fantastique à l'heroic fantasy. Les personnages de Howard affrontent, au bout de leur épée, à la fin de leur recherche, les cauchemars surgis de l'ombre et du passé... Ils ne connaissent pas la peur, même s'ils sont fascinés par le surnaturel, les ténèbres et les terreurs que recèle le monde !

Une réussite du genre où Howard se révèle une fois encore, dans un climat souvent lovecraftien, comme l'un des plus grands écrivains fantastiques de ce siècle.

Ce livre, paru en 1976, fut le premier recueil de nouvelles d'Howard jamais publié en France, mises à part les aventures de Conan. Épuisé depuis longtemps, il devait être réédité afin que tout ce qui a été traduit de Howard-le-Magnifique soit disponible au moment où sort en France le film de John Milius Conan le Barbare. Robert E. Howard est né en 1906 à Peaster (Texas, USA). Il s'est suicidé en 1936. Quinze ans de création littéraire lui ont suffi pour devenir l'un des maîtres du fantastique et de l'heroic fantasy. Nous sommes heureux d'avoir pu faire lire au public français une grande partie de son œuvre restée (scandaleusement) inédite dans notre langue : Le pacte noir, Kull le roi barbare, Solomon Kane, Le retour de Kane, en attendant Bran Mak Morn et d'autres personnages.

Sommaire

Plus noir que vous ne pensez… de François TRUCHAUD
L'Homme noir de Robert E. HOWARD
Les Pigeons de l'enfer de Robert E. HOWARD
Les Dieux de Bal-Sagoth de Robert E. HOWARD
Les Enfants de la nuit de Robert E. HOWARD
Le Jardin de la peur de Robert E. HOWARD
La Chose ailée sur le toit de Robert E. HOWARD
Ne me creusez pas de tombe de Robert E. HOWARD
Dans la forêt de Villefère de Robert E. HOWARD