Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
Howard Fast - Sylvia

HOWARD FAST
Sylvia

Titre Original : Sylvia
Date de parution originale : 1960
Le miroir obscur n° : 62
Date de parution chez Néo : 1983
Traducteur : Lucile du Veyrier
Nombre de pages : 296
Couverture : Jean-Claude Claeys
« Sylvia inaugure la série policière des douze titres américains portant un prénom féminin. Howard Fast signe pour la première fois du pseudonyme d'E.-V. Cunningham. Il signe, par la même occasion, son meilleur roman policier, que l'on peut d'ailleurs préférer à ses plus grandes réussites historiques.
L'anecdote en est fort simple : il s'agit pour le détective privé Alan Macklin de reconstituer le passé d'une inconnue que veut épouser un milliardaire ; la jeune femme devra tout ignorer de cette enquête. Pour parvenir à ses fins, Macklin ne dispose que d'une photo, d'une carte manuscrite et d'un recueil de poèmes, La Lune obscure, publié par la mystérieuse Sylvia West. Cette situation de base, archétype de bien des histoires de détective privé, l'auteur va la transcender par sa sensibilité et par la puissance qu'il saura lui conférer en la transformant en une radieuse histoire d'amour.
Alan Macklin essaie de découvrir la véritable identité de Sylvia et de reconstituer ce que fut sa vie ; pour cela, il est obligé de passer par les différents cercles infernaux qui en constituèrent une part. Sa sensibilité et son intuition lui permettent de deviner la réelle personnalité en « revivant » ce que furent ses épreuves. Cette exploration trouble du passé d'une inconnue mystérieuse, dont il s'éprend avant de la rencontrer dans la réalité, agit aussi sur lui à la manière d'un révélateur qui lui fait prendre conscience de sa propre vérité. »
Jean-Pierre Deloux (Polar, n° 25).

Né à New York en 1914, Howard Melvin Fast fait ses études à la George Washington High School. Correspondant de guerre, enseignant puis homme politique (réputé pour ses opinions progressistes), il commence à écrire dès 1932. Auteur de romans sociaux et de romans historiques, dont le célèbre Spartacus, qui tous montrent la nécessité de lutter contre l'oppression et l'injustice, inscrit sur les listes noires du Maccarthysme, il fait plusieurs mois de prison et doit utiliser des pseudonymes pour continuer à écrire. C'est ainsi qu'il signe Walter Ericson son premier grand roman policier, parabole sur la période noire des années 50 aux USA, L'ange déchu qui constitua le premier volume de notre collection Le miroir obscur.

Après Sylvia, son chef d'œuvre policier, onze autre titres portant un prénom féminin ont paru qui ont été traduits soit dans la collection « Un mystère », soit dans la Série Noire, Howard Fast est également l'auteur d'un classique de la science-fiction : Au seuil du futur (Marabout).

Fondateur du Mouvement Mondial pour la Paix, Howard Fast est l'un des écrivains américains les plus importants de sa génération. La revue Polar lui a consacré une partie de son numéro 25.