Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
Theodore Sturgeon - La sorcière du marais

THEODORE STURGEON
La sorcière du marais

Titre Original : nouvelles
Fantastique - SF - Aventure n° : 25
Date de parution chez Néo : 1981
Nombre de pages : 244
Couverture : Jean-Michel Nicollet
Cette anthologie, établie par Stéphane Bourgoin et précédée d'un « Théodore Sturgeon, le splendide aliéné » par Gérard Klein, est exemplaire du talent aux multiples facettes du grand écrivain américain. Allant de l'horreur gothique (« L'abominable invité ») à la sorcellerie (« La sorcière du marais », « Tournure d'esprit ») en passant par l'insolite le plus désarmant (« Douce-Agile ou La licorne »), il se montre apte à créer toutes les atmosphères et à manier tous les ressorts du fantastique. Quant aux nouvelles appartenant plus précisément au domaine de la science-fiction (« Case et le rêveur », « Le dossier Verity », « Le scalpel d'Occam »...), elles n'utilisent pas l'arsenal traditionnel (à l'époque) du genre (voyages interplanétaires, space opéra, time opéra, etc.). Il s'agit là en effet d'une science-fiction déjà beaucoup plus intériorisée et basée sur les rapports humains et les problèmes qu'ils posent, préoccupation qui est au centre non seulement de l'œuvre de Théodore Sturgeon mais de sa vie qui fut marquée par des dépressions cycliques et des mariages presque aussi nombreux. Ces nouvelles parues dans des revues comme Fiction, Galaxie et Mystère Magazine, n'avaient jamais été publiées en volume.

Né en 1918 aux USA, Théodore Sturgeon publie sa première nouvelle de science-fiction en 1939. Sa carrière commence avec le véritable âge d'or du genre dont il sera, avec Van Vogt, Asimov. Heinlen, Simak, l'un des grands. Admirable nouvelliste, il publie dans les meilleures revues de l'époque comme Astounding, Fantastic et Unknown, mais, également porté vers l'horreur et l'insolite, il collabore aussi à Weird Tales qui publie des auteurs comme Lovecraft, Bloch, Howard. Ses rares incursions dans le roman ont produit deux chefs-d'œuvre, (Cristal qui songe et Les plus qu'humains (« J'ai lu »), par lesquels, longtemps, il fut seulement connu du public français. Il aura fallu attendre toute une série d'anthologies relativement récentes, dues pour la plupart à Marianne Leconte, pour que ses textes courts, où se révèle dans sa plénitude son exceptionnel talent d'écrivain, quittent les revues ou ils étaient relégués, ainsi : Le cœur désintégré (« Présence du futur », Denoël), Les enfants de Sturgeon, Fantômes et sortilèges (Le Masque), L'homme qui a perdu la mer (Le Livre de Poche), Les songes superbes de Théodore Sturgeon (Casterman) et Le livre d'or de Théodore Sturgeon (Presses Pocket).

Sommaire

Theodore Sturgeon, le splendide aliéné de Gérard KLEIN
L'Abominable invité de Theodore STURGEON
La Sorcière du marais de Theodore STURGEON
Tournure d'esprit de Theodore STURGEON
Douce-Agile ou La Licorne de Theodore STURGEON
La Peur est une affaire de Theodore STURGEON
L'Homme qui apprit à aimer de Theodore STURGEON
Case et le rêveur de Theodore STURGEON
Le Dossier Verity de Theodore STURGEON
Le Scalpel d'Occam de Theodore STURGEON