Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
Jean Ray - Les contes noirs du golf
JEAN RAY
Les contes noirs du golf

Titre Original : nouvelles
Date de parution originale : 1964
Fantastique - SF - Aventure n° : 159
Date de parution chez Néo : Janvier 1986
Nombre de pages : 196
Couverture : Jean-Michel Nicollet
C'est parce qu'il a été un piètre joueur de golf « Le plus détestable que le monde ait porté » que Jean Ray a écrit les contes réunis dans ce volume. Autant dire par vengeance. Mais le plus extraordinaire est de retrouver ici, sur ce seul et unique sujet, tous les grands thème de la mythologie de l'auteur : les univers intercalaires, la déchéance des dieux, l'envoûtement, la magie noire. Sous sa plume, les moindres les moindres objets s'enrobent de mystères redoutables. Ainsi le stick de golf retrouvé dans un nécropole égyptienne, la balle qui se dirige seule, les arbres qui bougent et tuent, obligeant les joueurs à abandonner le terrain, des joueurs poussés au meurtre par la compétition qui hante les links après leur mort, tandis que d'autres puisent dans des incantations magiques le secret de leur adresse. Jean Ray nous introduit de force dans un monde dangereux, régi par des lois maléfiques, où hommes et femmes sont les jouets d'un destin démoniaque. Ainsi le golf n'est-il finalement qu'un prétexte que prend le surprenant auteur de Malpertuis, des Derniers contes de Canterbury, ou des Harry Dickson pour offrir, une fois de plus, ses sortilèges à ses fervents, tous ceux qui ont senti un jour l'épouvante se glisser dans leur vie et qui en ont la nostalgie, comme d'un met rare et délicieux.

Né en 1887, Jean Raymond Jean Marie De Kremer est mort à Gand en 1964. Célèbre en Belgique et dans les Pays Bas, bien avant la Deuxième Guerre Mondiale, sous le nom de John Flanders, ce n'est que beaucoup plus tard que la renommée lui vint en France sous le nom de Jean Ray. Parmi ses grandes œuvres publiées sous ce nom, on trouvera dans cette collection Visages et choses crépusculaires, La croisière des ombres, La cité de l'indicible peur, Le livre des fantômes, Les contes du whisky, Les Derniers contes de Canterbury, et enfin les contes noirs du golf. Nous avons également publié son anthologie fantastique La Gerbe noire et dans la série NéoClub rslié, les quatre premiers de l'intégrale des Aventures de Harry Dickson écrites par Jean Ray qui en comportera vingt et un. De John Flanders, cette collection a publié Visiopns nocturnes, Visions infernales, La mal »diction de Machrod, La Neuvaine d'épouvante et la brume verte. Ainsi se dessine peu à peu, chez NéO, la publication des Œuvres complètes de cet immense créateur visionnaire, le seul qui, en langue française, puisse être comparé aux grands Américains du fantastique contemporain.