Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
Jean Ray - Les derniers contes de Canterbury

JEAN RAY
Les derniers contes de Canterbury

Titre Original : nouvelles
Fantastique - SF - Aventure n° : 156
Date de parution chez Néo : Novembre 1985
Nombre de pages : 260
Couverture : Jean-Michel Nicollet
En reprenant certains thèmes, certaines idées, et le climat inimitable du premier des écrivains anglais Geoffrey Chaucer, Jean Ray n'a voulu, de son propre aveu, que faire « un pli dans le temps et dans l'espace ». Du même coup, tout le Moyen Age traverse les siècles et resurgit de nos jours, en plein XXe siècle. Et le monde, le monde sensible, le monde des évidences rationnelles, n'est plus dès lors qu'un extraordinaire sortilège.

« Les contes de Canterbury », sorte de « comédie humaine », se présentait sous la forme de récits racontés successivement par des pèlerins. Jean Ray, dans Les derniers contes de Canterbury, suscite une assemblée de fantômes qui, dans le cadre même de la taverne où Chaucer imagina son œuvre, racontent leur propre et redoutable histoire avant de s'évanouir à jamais dans la nuit des temps. Une odeur de soufre et de maléfices effroyables règne dans la salle basse, que l'auteur décrit avec ce réalisme si personnel qui a fait frissonner les plus téméraires.

Né en 1887, Jean Raymond Marie de Kremer est mort à Gand, en 1964. Célèbre en Belgique et dans les Pays-Bas, bien avant la Seconde Guerre Mondiale, sous le nom de John Flanders (il avait déjà publié une œuvre importante, dont plusieurs romans, parfois en français, mais surtout en néerlandais), ce n'est que beaucoup plus tard que la renommée lui vint en France sous le nom de Jean Ray. Parmi ses grandes œuvres publiées sous ce nom, on trouvera, dans cette collection : Visages et choses crépusculaires, La croisière des ombres, La cité de l'indicible peur, Le livre des fantômes, Les contes du whisky, Le carrousel des maléfices. Après Les derniers contes de Canterbury, nous publierons, entre autres, Les contes noirs du golf. Nous avons également publié son anthologie fantastique. La gerbe noire et, dans la série NéO/Club reliée : les treize premiers volumes de L'intégrale des Aventures de Harry Dickson qui en comportera vingt et un. De John Flanders, cette collection a publié Visions nocturnes, Visions infernales, La malédiction de Machrood, La neuvaine d'épouvante et La brume verte. Ainsi se dessine peu à peu, chez NéO, la publication des Œuvres complètes de cet immense créateur visionnaire, le seul qui, en langue française, soit comparable aux grands américains du fantastique contemporain.


Sommaire
1 - Le Prologue fantastique
2 - M. Kupfergrun prend la parole
3 - Irish stew
4 - Le Docteur Canivet raconte
5 - Les Noces de Mlle Bonvoisin
6 - La Clergesse parle
7 - Tyburn
8 - L'Odyssée de M. Gallagher
9 - M. Gallagher went home
10 - Une étrange femme s'écrie
11 - Je cherche Herr Hasenfraz !
12 - M. Tipps raconte sa vie
13 - Suite à Tyburn
14 - Histoire d'un fantoche
15 - Le Bonhomme Mayeux
16 - Un marin raconte
17 - La Terreur rose
18 - L'Histoire d'un fou
19 - Le Uhu
20 - L'Homme de la "Rum-Row" lit trois histoires
21 - La Plus belle petite fille du monde
22 - La Danse de Salomé
23 - L'Assomption de Septimus Kamin
24 - M. Kupfergrun reprend la parole
25 - Le Fleuve Flinders
26 - Le Gros homme raconte
27 - Falstaff se souvient
28 - Au tour du chat Murr
29 - Le Chat assassiné
30 - La Fin de la nuit
31 - Reid Unthank
32 - Au profit des conjectures