Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
John Flanders - La brume verte
 
JOHN FLANDERS
La brume verte

Titre Original : Geheimen Uit Het Noorden
Fantastique - SF - Aventure n° : 151
Date de parution chez Néo : Octobre 1985
Traducteur : Paule et René Depauw
Nombre de pages : 180
Couverture : Jean-Michel Nicollet
« Dans son magnifique ouvrage. « Le Mer du Groenland », le célèbre et regretté pionnier français du pôle, le Docteur Charcot, exprime son regret de ne pas avoir trouvé de légendes sur l'énigmatique rocher océanique, le Rockall, en dehors de celle du séjour de l'ermite Paul, Serviteur de Dieu, sur ce récif solitaire. Il admet pourtant que les contes au sujet du « Pays de Bush » peuvent également avoir trait au Rockall et présentent une certaine similitude avec ceux de la ville perdue d'Ys et du rocher immergé irlandais « Hy Brassil ». Quoi qu'il en soit, il y a quelques années, je recueillais de la bouche d'un instituteur islandais, un récit populaire dans lequel il était question d'un vaste continent submergé, dans le Nord, partant du Groenland et dont le Rockall serait un promontoire. La légende affirme que « ses derniers habitants vivent encore dans de gigantesques cavernes sous le fond de l'océan, et comme le Rockall est creux, ils peuvent monter à son sommet par un escalier haut de plusieurs miles. Ils y apparaissent de temps à autre. Ce sont des géants affreux et cruels, qui éprouvent un plaisir infernal à tendre des pièges aux navires pour les faire échouer sur les récifs. » En écrivant ce récit, je me suis inspiré de cette légende. Mais attention, c'est intentionnellement que je dis « légende ». » John Flanders

Né en 1887, Jean Raymond Marie de Kremer est mort à Gand, en 1964. Célèbre en Belgique et dans les Pays-Bas, bien avant la Seconde Guerre Mondiale, sous le nom de John Flanders (il avait déjà publié une œuvre importante, dont plusieurs romans, parfois en français, mais surtout en néerlandais), ce n'est que beaucoup plus tard que la renommée lui vint en France sous le nom de Jean Ray. Parmi ses grandes œuvres publiées sous ce nom, on trouvera, dans cette collection : Visages et choses crépusculaires, La croisière des ombres, La cité de l'indicible peur, Le carrousel des maléfices, Le livre des fantômes, Les contes du whisky, qui seront suivis, entre autres par Les derniers contes de Canterbury. Nous avons également publié son anthologie La gerbe noire et dans la série reliée « NéO/Club », les douze premiers volumes de l'Intégrale des Aventures de Harry Dickson qui en comportera vingt et un. De John Flanders, cette collection a publié : Visions nocturnes, Visions infernales, La malédiction de Machrood et La neuvaine d'épouvante. Après La brume verte nous publierons, entre autres, Les feux follets de Satan qui, comme le reste de l'œuvre de John Flanders nous a été communiqué par Albert van Hageland.