Les Nouvelles Editions Oswald
Les Nouvelles Editions Oswald
 
Jean-Pierre Andrevon - Ce qui vient de la nuit
JEAN-PIERRE ANDREVON
Ce qui vient de la nuit

Titre Original : nouvelles
Date de parution originale : 1984
Fantastique - SF - Aventure n° : 112
Date de parution chez Néo : 1984
Nombre de pages : 196
Couverture : Jean-Michel Nicollet
« Le fantastique de Jean-Pierre Andrevon sait à merveille partir d'axiornes bien français pour ensuite dévier, dériver, gauchir avec une logique aussi cruelle que, finalement, absurde, et vous emporter, sans que vous ayez pu reconnaître au passage le point de transition, vers les domaines de l'Outre-Nuit. Le recueil que voici est une sorte de résumé anthologique et cohérent des obsessions el des phantasmes de l'auteur. Rien n'est laissé au hasard : d'implacables et sournoises mathématiques régissent les songes éveillés (ou non !) de Jean-Pierre Andrevon. Une évidence s'impose : Andrevon adore raconter, et il sait remarquablement adapter son écriture au thème traité. Sa prose, disait notre grand ami commun, Alain Dorémieux, coule de source. Et cela, tout particulièrement, dans ses contes et ses nouvelles. Je ne veux pas être du nombre des préfaciers qui déflorent en quelques mots les textes qu'on va lire et qui se suffisent à eux-mêmes. Je dirai seulement que certains, comme, par exemple, ''Les Crocs de l'Enfance« ont envoûté mon imagination et que d'autres ont fait marcher mes phantasmes personnels. N'en révélons pas davantage, si vous voulez bien. Acceptez l'invitation au voyage d'Andrevon. Un insidieux, un périlleux voyage aux confins de l'imaginaire, dans un crépuscule qui ferme mal et dont les brèches laissent passer les démons et les merveilles, les monstres et les chimères, toutes ces choses mortes-vivantes qui »viennent de la nuit« ».Daniel Walther (Préface)

Jean-Pierre Andrevon est né en 1937, dans l'Isère, de parents grenoblois. Enfance marquée par l'Occupation, la Guerre, études avortées au lycée. Travaille de quinze à dix-neuf ans, tout en commençant à écrire ses premières chansons et ses premiers récits de SF inspirés par la lecture des deux premières collections du genre en France : « Anticipation » (Fleuve Noir) et « Le Rayon Fantastique ». Entre aux Arts Décos de Grenoble en 1957. Il sera ensuite enseignant, tout en menant des activités parallèles de peintre, journaliste, auteur-compositeur-interprète et, bien sûr, d'écrivain. Sa première nouvelle professionnelle paraît dans « Fiction » en mai 1968 (un bon cru, forcément), et son premier roman, en 1969, dans « Présence du Futur » où il oubliera en tout une quinzaine de volumes. Sept romans au Fleuve Noir, sous le nom d'Alphonse Brutsche. Nombreux autres ouvrages chez d'autres éditeurs. Prix de la science-fiction française pour la jeunesse, en 1982. Joue un rôle important en tant que critique de SF dans de nombreuses revues, dont, actuellement, « Circus » et « L'écran fantastique ». Scénariste de BD, réalisateur de courts-métrages. Un Livre d'Or vient de lui être consacré (Presses Pocket). Son dernier roman, Soupçons sur Hydra, vient de paraître au Fleuve Noir.
Sommaire

Un « fantastiqueur » français de Daniel WALTHER
La Veuve de Jean-Pierre ANDREVON
Les Épées de Jean-Pierre ANDREVON
Le Léopard de Jean-Pierre ANDREVON
La Maison d'Emilie de Jean-Pierre ANDREVON
Apparition des monstres de Jean-Pierre ANDREVON
Les Crocs de l'enfance de Jean-Pierre ANDREVON
Et le sommeil ne reviendra plus de Jean-Pierre ANDREVON
Nocturne de Jean-Pierre ANDREVON
Ce qui vient de la nuit de Jean-Pierre ANDREVON
Le Coupable de Jean-Pierre ANDREVON